Le Fake


Les cahiers européens de l’imaginaire, CNRS Editions, Paris, n° 6, Mars 2014.


Le Fake
Contributo di Paolo Fabbri*

Le FakeDans la langue française, il n’y a pas de mot, pour décrire ce qui n’est pas vrai, qui ne donne en même temps à la chose une tonalité sinistre : le faux, le contrefait, l’imposture… Partout rôde la peur de corrompre le vierge, le bel original. Il n’y a pourtant plus une vérité unique, un autre paradigme s’esquisse sous nos yeux : zombies et super-héros, parcs à thèmes, univers chiffonnés et falsifications scientifiques, complotisme et cruauté de la transparence, artifices, simulacres, avatars, rêves… Et le monde vrai devint fake.
Sociologues de l’imaginaire, astrophysiciens, spécialistes du cerveau, sémioticiens, anthropologues, photographes, poètes et plasticiens apprennent aux Cahiers à déchiffrer, dans l’art contemporain, dans les sciences exactes, sur les murs de la ville, ou dans les faits divers, ce réel plus réel que la réalité.

* Yes we zombies can

Print Friendly, PDF & Email

Potrebbe piacerti anche

Lascia un commento